Le Karaté

Le Karaté est un art martial japonais créé sur l’île d’Okinawa au sud du Japon aux environ du 17ème siècle et qui puise ses racines dans l’art du combat local d’Okinawa avec des apports importants du Kung Fu venant de chine.

Il fut d’abord enseigné en secret comme méthode de combat extrèmement efficace jusqu’au début du XX ème siècle, puis les éducateurs d’Okinawa décidèrent que cet art pouvait être très bénéfique à la jeunesse et rendirent son apprentissage publique notamment dans les écoles.

Cours de karaté à Okinawa au début du XX ème siècle :


Techniquement, le karaté dont la traduction signifie main vide apprend au pratiquant à faire usage de toutes les parties de son corps pour se défendre.
Cet art insiste sur les percussions (coups de poings, coups de pieds , coude, genoux…) mais il intègre également des clés et des projections.

Toutefois, même si l’aspect sportif et éducatif du karaté est très développé, cet art a conservé son aspect martial (à contrario du judo par exemple) et les techniques sont toujours appliquées avec efficacité, simplicité et engagement.
Le cri (kiai) bref et aigu, parfois poussé par les karatékas lors d’exercices, est le témoin de cet engagement.

Il existe plusieurs styles de karaté, la technique restant peu ou prou la même, mais variant dans la façon d’appréhender celle ci. Certains styles seront très orientés vers le combat sportif, d’autres plus sur l’aspect self défense, certains utiliseront des postures hautes et mobiles, d’autres privilégieront un centre de gravité bas et la stabilité…

Un karatéka reste un karatéka et il n’y a pas de meilleur style, la priorité du pratiquant devant être focalisée sur le choix d’un bon instructeur, techniquement compétent avec une pédagogie éprouvée.

La meilleure méthode pour un novice ou un parent dont l’enfant souhaite faire du karaté est de faire un ou deux cours d’essais gratuits et de parler avec le professeur et les élèves.